Tag - statistique

Entries feed - Comments feed

Last entries

Wed 02 Mar 2011

Critique livre : Pour une révolution fiscale

Couverture Pour une révolution fiscale Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez on récemment publié « La révolution fiscale, Un impôt sur le revenu pour le XXIe siècle » aux éditions Seuil, 12,50 €. J'en recommande fortement la lecture.

Ce livre est découpé en trois parties. La première partie fait un bilan très pédagogique du système fiscal actuel en partant de données macro-économiques (le Produit Intérieur Brut (PIB), le nombre d'adultes, ...) pour raffiner et expliquer d'où vient l'argent, comment il est prélevé et à qui il est redistribué. On y apprend par exemple qu'en moyenne les français payent 49% d'impôts ou que les 1% de français très aisés (500.000 personnes) détiennent 24% du patrimoine national. Saviez vous par exemple que l'impôt sur le revenu (IRPP) représente seulement 3% du revenu national, contre 6% pour la Contribution Sociale Généralisée (CSG), 13% pour les impôts à la consommation (TVA et autres impôts indirects) et 23% pour les cotisations sociales (maladie, famille, formation, retraite, chômage, ...) ? Autant dire que quand on (nous ou les politiques) se focalise sur l'impôt sur le revenu, on ne regarde qu'une toute petite portion des prélèvements. Plus intéressant encore, les auteurs montrent que notre système fiscal est clairement régressif, les 5% les plus riches payant moins d'impôts que le reste de la population.

La seconde partie décrit la proposition des auteurs : une simplification du système fiscal actuel, pour une meilleure transparence et une meilleure équité. Ils proposent une suppression de l'actuel impôt sur le revenu (IRPP) qui serait remplacée par une CSG aux taux révisés, prélevée à la source, et touchant autant les revenus du travail que du capital. L'impôt serait prélevé par individu, en distinguant notamment les deux conjoints d'un couple pour éviter de pénaliser les femmes qui ont souvent le revenu le plus faible. Ce qui est très intéressant dans cette proposition est que les auteurs ne cherchent pas à augmenter ou diminuer le volume global d'impôt : l'impôt prélevé est le même, seulement plus simple et plus équitable. Et bien entendu, rien n'empêche d'y envisager des modifications, pour être plus « de droite » ou « de gauche » (cf. tableau p. 95). Avec la proposition actuelle, 97% des français payeraient moins d'impôts.

La troisième partie détaille les perspectives possibles : un revenu d'autonomie pour les jeunes adultes, améliorer les transferts sociaux, etc.

Ce livre est accompagné d'un site web, revolution-fiscale.fr, qui contient des simulateurs pour élaborer ses propres variantes de la réforme proposée. Plus intéressant encore, l'intégralité des données et des programmes sont disponibles pour permettre aux plus courageux de refaire et vérifier les calculs[1]. Il n'y a pas de licence clairement associée à ces données et programmes, mais les auteurs demandent « simplement aux personnes utilisant nos programmes et fichiers d'indiquer leur source », ce qui peut en faire une licence Libre. En tout cas, l'effort de documentation scientifique est significatif et mérite d'être signalé. Même dans le monde scientifique, il est rare de trouver des publications qui fournissent les programmes et données utilisées.

Bien que relativement court, 40 petites pages pour la partie bilan et de même pour la proposition, j'ai trouvé ce livre très pédagogique et très stimulant. N'hésitez pas à l'acheter ou l'emprunter.

Notes

[1] Les programmes et données sont fournis pour des logiciels propriétaires (Excel et Stata), il serait intéressant de refaire les calculs avec des programmes libres comme R.

Mon 20 Jul 2009

Critique livre : The Visual Display of Quantitative Information

The Visual Display of Quantitative Information« Une image vaut mille mots. » Encore faut-il que cette image reflète fidèlement l'information représentée, surtout quand les données sont des données scientifiques. C'est tout l'enjeu du livre passionnant d'Edward R. Tufte, The Visual Display of Quantitative Information. C'est un « vieux » livre, dont la première édition date de 1982 (27 ans déjà !) et la seconde de 2001.

Ce livre est semble-t-il un grand classique de la représentation des données statistiques et ce n'est pas par hasard : il explique dans son texte et montre brillamment dans ses illustrations quels sont les règles pour faire des graphiques illustrant fidèlement des nombres ainsi que les pièges à éviter. Comment faire une illustration qui permette à son lecteur de comprendre des données numériques, géographiques ou autres, sans être trompé par ce graphique ?

Tufte construit son argumentation en deux parties. Dans la première il puise dans des sources historiques pour donner des exemples d'illustrations réussies ou complètement ratées[1].

Parmi ses exemples historiques, un exemple très parlant est cette carte de 1869 faite par le français Charles Joseph Minard illustrant le sort des armées napoléoniennes durant la campagne de Russie :

Taille des troupes napoléoniennes durant la campagne de Russie

Sur une même illustration sont représentées :

  • par l'épaisseur du trait, sa couleur et les annotations chiffrées, la taille des troupes napoléoniennes, de 422.000 hommes initialement à 10.000 hommes au retour de la campagne ;
  • par le positionnement spatial, les lieux de combat ou les événements marquants (voyez le franchissement de la Bérézina !) ;
  • par une correspondance verticale avec un graphique des températures, l'influence de la température.

Cette illustration est à la fois jolie à regarder, très parlante et historiquement fidèle.

Dans une seconde partie, il construit une théorie des graphiques de données (theory of data graphics) en donnant des règles à suivre et des explications pas à pas pour augmenter l'efficacité visuelle et la fidélité d'une illustration.

Un exemple de règle donnée par Tufte dans sa théorie des graphiques de données :

Erase non-data-ink, within reason

Ce que l'on pourrait traduire par :

Effacer l'encre sans information, avec discernement

L'idée dans cette règle est que chaque portion de noir ou de couleur dans un graphique doit apporter une information. Si elle n'en apporte aucune, il faut la supprimer. Et Tufte montre comment le faire. Par exemple en supprimant les grilles ou marques inutiles sur les axes. Mais là, il vous faudrait lire le livre pour vraiment comprendre par les exemples de Tufte. ;-) Et l'auteur va plus loin en montrant des formes originales de graphiques scientifiques.

Ce qui me passionne dans ce livre, c'est que Tufte applique à son livre les conseils qu'il donne. Son ouvrage est un véritable objet graphique, aussi agréable à lire qu'intéressant à comprendre. Tufte a dû s'auto-éditer pour obtenir le résultat qu'il désirait.

Cet ouvrage est un peu cher, 40€ pour 200 pages avec peu de texte et pleins d'images, ;-) mais à mon avis cela vaut l'investissement. Vous ne verrez plus ces immondes graphiques en camembert de la même façon ! :-)

Notes

[1] Par exemple, si une image est utilisée pour représenter une quantité, sa surface doit être proportionnelle à la quantité et non sa hauteur.