Tag - nucléaire

Entries feed - Comments feed

Last entries

Thu 07 Nov 2013

Carte des zones d'exclusion autour des centrales nucléaires françaises

Suite à l'accident de Fukushima, je m'intéresse un peu plus aux centrales nucléaires et à leurs risques. J'avais vu une carte de zones d'exclusions de 100 et 150 km autour des centrales japonaises. J'ai refait cette carte pour les centrales nucléaires françaises avec des zones d'exclusion de 30, 100 et 150 km.

30 km est la zone d'exclusion autour de Tchernobyl. Pour Fukushima, on a des poches de radioactivité importante au moins dans un rayon de 100 km.

Peu de villes moyennes sont à plus de 150 km d'une centrale. En Bretagne, Rennes et Brest le sont mais à Brest il y a les bombinettes nucléaires de nos sous-marins tactiques, donc je ne suis pas sûr que ce soir beaucoup mieux. :-]

Merci à OpenStreetMap pour le fond cartographique et Leaflet pour la carte glissante. ;-)

Mon 17 Sep 2012

Critique livre : Saison brune

« Saison brune », de Philippe Squarzoni

Pour une fois, je ne vais pas parler d'un livre mais d'une BD, « Saison brune » de Philippe Squarzoni. Cette BD n'est pas un ouvrage de divertissement, de poésie ou d'imagination, c'est une enquête approfondie sur le réchauffement climatique, ses conséquences et la façon dont on peut l'affronter.

« Saison brune », extrait En 2006, Philippe Squarzoni terminait un ouvrage sur le bilan des années Chirac, « Dol ». Au moment de rédiger la partie sur l'aspect écologique de son mandat, il a jugé qu'il ne connaissait pas assez le sujet. Alors il a creusé. Ça lui a pris 6 ans et donné ce « Saison brune », une BD de 475 pages en noir et blanc au graphisme très réaliste (regardez ses paysages naturels en noir et blanc, c'est magnifique ! Dans la ligne des grandes BD japonaises comme Taniguchi).

L'ouvrage est grosso modo découpé en trois parties. Dans la première, il explique ce qu'est le réchauffement climatique. Il détaille notamment comment est construit le rapport du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur le réchauffement du Climat) et qu'il y a un réel consensus de la communauté scientifique pour établir que le climat se réchauffe. Le question maintenant n'est pas de savoir s'il y a un réchauffement mais dans quel scénario on se situe, entre très mauvais et catastrophique. Dans la deuxième partie, il analyse quelles sont les principales sources de rejet de gaz à effet de serre dans l'atmosphère (la production d'énergie, le transport, ...) et les conséquences du réchauffement climatique sur notre planète (inondations, appauvrissements des populations, ...). Il montre comment lutter contre ce réchauffement, d'abord et avant tout en limitant la consommation énergétique. Il détaille les différentes sources d'énergies non carbonées, éolien, solaire et il explique pourquoi le nucléaire est une fausse solution (avant Fukushima ! Ce qui est dit sur la centrale du Blayais en 1999 est prémonitoire... et glaçant !). Dans la troisième partie, il aborde les relations entre ce réchauffement climatiques et l’accaparement des ressources par le capitalisme mondial. Il montre que lutter contre le réchauffement va à l'encontre des intérêts du laisser faire libéral.

Au final, j'ai trouvé cet ouvrage passionnant et éclairant. Passionnant car on y apprend pleins de choses, comme par exemple comment le rapport du GIEC est construit. Je n'imaginais pas la somme de travail que cela représente. Mais cette BD est aussi éclairante car l'auteur n'est pas manichéen, il se met, il nous met, en face de nos contradictions. Comment nous aspirons tous à notre confortable niveau de vie d'européen (prendre l'avion pour ses vacances, utiliser des voitures toujours plus équipées mais gourmandes, ...) alors que nous devons tous, collectivement, lutter contre ce réchauffement climatique, ce qui nous impose de justement limiter notre consommation énergétique et donc transformer notre mode de vie.

La conclusion du livre est pessimiste : nous avons une fenêtre pour changer nos comportements mais nous ne le ferons pas, car l'urgence n'est pas assez présente dans nos esprits. Je pense qu'il a raison. Mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire. Lisez cette BD, d'urgence !