Tag - auto-hébergement

Entries feed - Comments feed

Last entries

Sun 01 Dec 2013

The day I left GMail

On Saturday 2013-11-30 at 16:06 I left GMail. Now all (or at least most of them) of my emails are sent to my own email server based on Postfix, Dovecot and a Debian server.

It is increased burden to have to manage such a server. It was much easier for me to let Google administrators handle all the issues. But now at least I know where my emails are stored (in France) and how they are handled. I will less fear to see my Google GMail emails read by American spy agencies through PRISM program. Or at least, it will be a little more difficult for those agencies to access them. Hopefully, I won't have too many administration issues with this server.

Mon 08 Apr 2013

  • David Mentré

A new machine for this blog

I recently migrated this blog to a new machine and changed some configuration parameters. The new server is a bit less powerful also less expensive. :-)

The new URL of this blog is now blog.bentobako.org. All previous links should be correctly forwarded to and handled by the new web server.

For the technically inclined, I use Postfix as SMTP server, Dovecot as IMAP server, Nginx as web server and Dotclear as blog software. I am quite happy with Nginx which is light, well documented and of which configuration is easy to understand. I was using Lighttpd previously but dropped it because is was not well maintained (no new version for a long time) and not well documented.

My Dovecot and Postfix configuration allow virtual users (as many users as you like) with shared authentication between them (same login and password). I might publish my configuration if some are interested. Let me know!

Thu 26 Mar 2009

Niadomo saison 1 : l'auto-hébergement par l'exemple. Premier épisode : les statuts

Ce billet est sous licence Art Libre 1.3.

La grande mode actuellement, c'est le Cloud Computing : on stocke nos données et calculs quelque part dans le réseau (le nuage ou cloud) et y on accède par un simple navigateur web (ou au pire un client léger). C'est très pratique, cela permet d'être nomade, mais il y a un gros problème : qui possède le nuage ?

Généralement, on utilise des sociétés privées comme Google (GMail, Bloger, Picasa), Microsoft ou Yahoo! pour héberger ses données, sociétés privées à qui on ne fait pas trop confiance. Qui dit que les administrateurs de Yahoo! ne lisent pas nos courriels ou que les administrateurs de Google ne regardent pas nos photo privées ? Pour en être vraiment sûr, il faut le faire soit-même sur une infrastructure que l'on maitrise.

C'est pour répondre à ce besoin qu'est né le projet Niadomo (« notre maison » en Esperanto) : se regrouper à quelques uns (moins d'une dizaine) pour mettre en place une solution d'auto-hébergement. Tout le monde est administrateur (root) sur la machine, on partage une infrastructure commune (gestion des courriels, serveur web, ...) et chacun a son espace privé pour son blogs, ses courriels ou autre. Il y a bien évidemment une confiance très forte entre nous.

Une autre ambition du projet, c'est de permettre à d'autres de faire de même. Donc nous allons nous efforcer de documenter notre travail, expliquer nos choix et rendre tout ceci public.

Voici donc le premier épisode de la série : les statuts de Niadomo, rédigés par Gwen et que nous avons signé le 19 mars 2009.

Pour les résumer, ce sont des statuts horizontaux[1], fortement inspirés des statuts de Gulliver et de Rhizomes, mais simplifiés (pas de distinction entre simple membre et membre du conseil d'administration) et fermés : l'entrée de nouveaux membres se fait par cooptation à l'unanimité. Nous serons en assemblée générale permanente (pour pouvoir prendre des décisions à tout moment) et nous utiliserons a priori exclusivement des logiciels libres.[2]

Dans la foulée, nous avons également enregistré le nom de domaine niadomo.net chez OVH.

Les statuts de Niadomo

Les parties notées FIXME sont à modifier pour votre propre association, ainsi qu'évidemment le nom Zeassos.

Article 1 : Dénomination

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour nom « Zeassos ».

Article 2 : Objet

Zeassos a pour objet la mise à disposition de ses membres d’un service d’auto-hébergement partagé à l’aide de logiciels libres. Un logiciel est dit libre si toute personne qui le possède a le droit :

  • de l’utiliser pour tout usage ;
  • de l’étudier ;
  • de le modifier pour tout usage ;
  • de le distribuer, modifié ou non ;
  • d’en distribuer une copie, modifiée ou non.

Article 3 : Siège social

Le siège social de l’association est indiqué dans le règlement intérieur. Il est initialement fixé au FIXME.

Article 4 : Durée

La durée de l’association est illimitée.

Article 5 : Moyens

Les ressources financières de l’association comprennent :

  • cotisations des membres ;
  • produits des activités de l’association ;
  • dons ;
  • tout autre revenu, en conformité avec la loi.

Les moyens humains comprennent le temps bénévole des membres.

Les administrateurs se réserve le droit de refuser certains revenus.

Le montant des cotisations est défini dans le règlement intérieur.

Article 6 : Composition

Sont membres de l’association les personnes physiques qui adhèrent aux présents statuts, ont versé leur cotisation annuelle et ont été cooptés par les membres à l’unanimité de l’assemblée générale permanente.

Article 7 : Perte de la qualité de membre

La qualité de membre se perd :

  • par décès ;
  • par démission écrite adressée à l’assemblée générale permanente ;
  • par exclusion prononcée par l’assemblée générale permanente pour le non respect des présents statuts ou du règlement intérieur.

Avant de prononcer une mesure d’exclusion ou de radiation, l’assemblée générale permanente exprime ses motifs au membre concerné. Elle l’invite à fournir une réponse avant la tenue de l’assemblée générale permanente statuant sur l’exclusion. L’ensemble de la procédure doit être réalisé par écrit. En cas d’exclusion, le membre concerné peut, sous dix jours, faire appel de la décision en demandant la convocation d’une assemblée générale extraordinaire.

Article 8 : Assemblée générale permanente

L’association est dirigée par l’ensemble de ses membres constitués en assemblée générale permanente. Ces derniers devront avoir rempli les formalités légales pour être administrateurs de l’association.

Les décisions sont prises à la majorité des votes exprimés si aucune autre modalité n’est précisée dans le règlement intérieur. Un membre de l’assemblée générale permanente peut donner procuration à un autre membre de l’assemblée générale permanente. Toutefois, nul ne peut être porteur de plus d’une procuration.

L’assemblée générale permanente se réunit en séance ordinaire au moins une fois par semestre. L’annonce en est faite individuellement au moins une semaine à l’avance.

Les réunions physiques de l’assemblée générale permanente sont privées. L’assemblée générale permanente peut décider de les ouvrir à des personnes non membres.

Article 9 : Mandats

Un mandat est une responsabilité confiée par l’assemblée générale permanente à un ou des membres de l’association avec leur accord. Le mandat doit être strictement défini dans son objet et sa durée. Cette durée est limitée à un an maximum.

L’assemblée générale permanente peut retirer cette responsabilité si par exemple les obligations liées au mandat n’ont pas été respectées. Toute personne peut démissionner de son mandat.

Deux mandats doivent être obligatoirement assurés : trésorier et responsable des formalités administratives. Ces deux mandats sont attribués à un ou des membres de l’assemblée générale permanente.

Article 10 : Assemblée générale annuelle

L’assemblée générale annuelle est composée de tous les membres de l’association. Un membre de l’association peut donner procuration à un autre membre. Toutefois, nul ne peut être porteur de plus d’une procuration.

L’annonce de l’assemblée générale annuelle est faite individuellement au moins deux semaines à l’avance.

L’assemblée générale annuelle vote le bilan moral et financier de l’année écoulée. Elle peut révoquer tout mandat.

Les décisions sont prises à la majorité absolue des membres présents et représentés. Les votes se font à bulletin secret si au moins un membre le demande.

Article 11 : Assemblée générale extraordinaire

L’assemblée générale extraordinaire est composée de tous les membres de l’association. Un membre de l’association peut donner procuration à un autre membre. Toutefois, nul ne peut être porteur de plus d’une procuration.

L’assemblée générale extraordinaire se réunit aussi souvent que nécessaire à la demande de l’assemblée permanente, d’au moins vingt-cinq pour cent des membres ou d’un membre faisant appel d’une décision d’exclusion. L’annonce en est faite individuellement au moins deux semaines à l’avance.

En plus des pouvoirs normaux de toute assemblée générale annuelle, l’assemblée générale extraordinaire se prononce sur les modifications statutaires, la dissolution de l’association et se prononce sur l’exclusion d’un membre suite à son appel de décision. Elle peut aussi modifier le règlement intérieur.

En cas de modifications statutaires et de dissolution de l’association, la moitié des membres de l’association devront être présents ou régulièrement représentés. Si ce quorum n’est pas atteint, une seconde assemblée générale extraordinaire est convoquée dans un délai de trois mois maximum sans condition de quorum.

Les décisions sont prises à la majorité absolue des membres présents et représentés. Les votes se font à bulletin secret si au moins un membre le demande.

Article 12 : Dissolution

En cas de dissolution prononcée par l’assemblée générale extraordinaire, celle-ci nomme un ou plusieurs liquidateurs qui seront chargés de la liquidation des biens de l’association. Leurs pouvoirs sont déterminés par l’assemblée générale extraordinaire. En aucun cas, les membres de l’association ne pourront se voir attribuer une part quelconque des biens de l’association. L’actif net subsistant sera dévolu à une ou plusieurs associations poursuivant des buts similaires et nommément désignées par l’assemblée.

Article 13 : Règlement intérieur

L’association dispose d’un règlement intérieur. Celui-ci fixe divers points non prévus dans les présents statuts. L’assemblée générale permanente peut modifier le règlement intérieur à la majorité absolue des membres de l’assemblée générale permanente.

Fait à FIXME le FIXME.

Anthony Armand - Béatrice Bétune - Charles Champion - Denis Diderot

Mises à jour :

  • 2009-03-27, ajout que nos statuts sont également inspirées de ceux de Rhizome ;
  • 2009-04-20, ajout de la licence Art Libre pour ce billet.

Notes

[1] « Tout le monde a les mêmes droits, tout le monde est président, tout le monde est responsable, tout le monde va en prison. » ;-)

[2] Étonnant non ? (à dire sur le ton de Desproges).