Reportage diffusé ce matin sur France Inter à écouter d'urgence : « État d’urgence, état de méfiance ».

Il est éclairant sur l'inutilité de l'état d'urgence, l'aveuglement et l'incompétence des préfets à comprendre la religion Musulmane et le salafisme (et donc à lutter efficacement contre le terrorisme), l'arbitraire des interventions policières et leur inutilité (3.000 interventions pour une seule arrestation) qui fatigue les policiers, l'utilisation des assignations à résidence pour contrer toute contestation (en l'occurrence écologiste lors de la COP21), et surtout les menaces à la démocratie.

L'État a des moyens mais ne l'utilise que pour faire de l'esbroufe. Il est temps que nos gouvernants arrêtent de gouverner par les sondages.

Arrêtons cet État d'urgence !