Deux articles sortis récemment qui me semblent important à lire.

Le premier, "Non à la privatisation du domaine public par la Bibliothèque nationale de France !", alerte sur la privatisation de données publiques sous couvert de numérisation des ouvrages.

Morceau choisi :

Les conditions d’accès à ces éléments de patrimoine du domaine public seront restreintes d’une façon inadmissible par rapport aux possibilités ouvertes par la numérisation. Seule la minorité de ceux qui pourront faire le déplacement à Paris et accéder à la BnF seront en mesure de consulter ces documents, ce qui annule le principal avantage de la révolution numérique, à savoir la transmission à distance. Partout en France et dans le monde, ce sont les chercheurs, les étudiants, les enseignants, les élèves, les amateurs de culture, les citoyens qui se trouveront privés de l’accès libre et gratuit à ce patrimoine.

Le second, "Sans médias libres, pas de liberté de pensée - Conférence d’Eben Moglen", souligne les enjeux sur les libertés individuelles qui se déroulent actuellement autour d'Internet.

Morceau choisi :

La criminalisation de la lecture a bien avancé. Aux États-Unis d’Amérique dans ce que nous appelons les procès terroristes, nous voyons désormais souvent des recherches Google faites par des particuliers utilisées comme preuves de leur comportement criminel. La recherche de la connaissance est devenue une preuve dans les procès de terrorisme organisé. Nous rendons criminel l’acte de penser, lire et chercher.

Lisez et diffusez ces articles autour de vous si vous le pouvez.